Imprimer

Menés 1-0 à la 90e minute, les Grenat renversent le match dans les arrêts de jeu et s’imposent 2-1. Complètement fou.


Cardiaques s’abstenir… Le Servette joue avec le cœur de ses supporters sur certaines rencontres de ce championnat 2018/2019 de Brack.ch Challenge League. Après la victoire 3-2 à Kriens lors de la première partie de saison, les Grenat ont vécu le même scénario au Grünfeld. Dans les deux cas, le match winner se nomme Mychell Chagas. Son entrée en jeu ce soir a coïncidé avec le réveil des Genevois. C’est lui qui égalise à la 91e sur un service parfait de Rouiller et c’est encore lui qui remet de la tête pour Wüthrich qui donne les trois points au SFC au bout d’un scénario complètement fou.

Cette victoire du SFC, c’est la victoire de tout un groupe qui croit en ses chances et n’abandonne jamais même lorsque tout semble aller contre lui. Ultra-dominateurs dans le jeu, 16 tirs à 4 et plus de 60% de possession, les Grenat se sont longtemps heurtés au bloc bas et au réalisme des Saint-Gallois. Alors que beaucoup d’équipe se seraient résignées, les Grenat n’ont jamais cessé leurs offensives et ont toujours cru en leur bonne étoile. Ces deux buts en fin de rencontre viennent récompenser le courage et l’abnégation dont les hommes d’Alain Geiger ont fait preuve. La seule ombre au tableau de cette soirée complètement folle est la blessure en début de match d’Alexandre Alphonse, touché à la cheville et qui a dû céder sa place.

Place désormais à la trêve internationale avec une pause de deux semaines. Le Servette FC s’attend à un public nombreux pour la réception de Winterthour le vendredi 29 mars prochain au Stade de Genève. Les joueurs ont besoin de vous !