fbpx

Devant 1'000 amoureux du club et avec un cœur immense, Servette prend un point à YB. Il aurait mérité presque mieux.


Quel match des Grenat ! Pour leurs retrouvailles avec une partie de leur public, les hommes d’Alain Geiger ont livré une énorme prestation et ont fait vaciller le champion de Suisse. Sans une magnifique parade de Von Ballmoos dans le dernier quart d’heure, les Bernois auraient été quitte pour repartir de la Praille avec une nouvelle défaite, sans que cela ne souffre d’aucune contestation.

Il y a tant de choses à retenir de ce match. Commençons par évoquer la belle prestation de Vouilloz qui, pour sa première titularisation, a muselé les offensives adverses, bien aidé pour cela par la grande expérience et le calme d’un Christopher Routis impérial. Ensuite, le gros abattage des latéraux et ailiers servettiens qui ont totalement bloqué les côtés bernois, réputé pour être le vrai point fort des Bernois. Enfin, l’activité et l’intensité d’un Timothé Cognat au four et au moulin hier soir au Stade de Genève. Le collectif servettien dans son ensemble est bien évidemment à saluer. Avec cet esprit de corps et de sacrifice (à l’image d’un Varol Tasar latéral gauche) les Grenat devraient encore provoquer quelques surprises d’ici la fin du championnat.

Pour la première fois depuis la reprise du championnat, les joueurs et le staff ont un jour de repos ce mercredi. Il sera suivi par deux séances d’entraînement avant le déplacement de samedi au Letzigrund qui pourrait valoir cher dans la course à la quatrième place éventuellement européenne en fin de saison. Ce sera sans Jeremy Frick, expulsé en fin de rencontre hier soir, mais toujours avec ce brillant état d’esprit qui habite le Servette FC depuis bientôt deux ans.

La galerie photos de la rencontre