fbpx
Imprimer

Les Grenat se déplacent chez le leader saint-gallois ce dimanche à 16h. Match explosif en vue !


Le match

C’est LA grosse affiche de cette 21e journée de Raiffeisen Super League. La meilleure défense du pays se rend chez la meilleure attaque. Le leader reçoit le néo-promu, 4e du championnat à trois points du FC Bâle. Tous les yeux de la Suisse du football seront tournés vers le kybunpark dimanche, stade qui devrait être proche du guichet fermé pour le premier match des Brodeurs dans la peau du 1er de Super League. Le Servette FC devra se passer des services de Schalk, blessé et de Gaël Ondoua suspendu. Les Grenat pourront s’inspirer de la performance du FC Zurich qui était venu s’imposer en terres saint-galloises juste avant la trêve. Les Zurichois sont les seuls avec Young Boys (2-3 le 10 août) et Lucerne (0-2 en ouverture de saison) à avoir réussi à s’imposer au kybunpark.

L’adversaire

Le FC Saint-Gall est en tête de Raiffeisen Super League après 20 journées. Qui aurait signé pour pareil scénario à l’aube de cette saison 2020/2021 ? Peu de monde assurément. Les hommes de Peter Zeidler ne sont pourtant pas là par hasard. Avec un jeu tourné vers l’offensive et un pressing tout terrain, les Brodeurs impressionnent. Face au FC Bâle le week-end dernier, ils ont totalement dominé leur sujet et auraient dû s’imposer bien plus largement que le score final (1-2) ne le suggère. Les Saint-Gallois peuvent s’appuyer sur cinq joueurs de grand talent qui s’épanouissent totalement en Suisse Orientale. Les attaquants Demirovic, Itten et Babic, 24 buts et 10 assists cette saison à eux trois, ainsi que les deux milieux de terrain espagnols Jordi Quintillà et Victor Ruiz.

Dans cet effectif jeune et talentueux, nous retrouvons pas moins de quatre (!) joueurs genevois : Jeremy Guillemenot, André Ribeiro, Vincent Rüfli et le nouveau-venu Lorenzo Gonzalez. Si le premier nommé bénéficie d’un temps de jeu plus que correct, ce n’est pas le cas de Ribeiro et Rüfli qui n’ont disputé que quelques petits bouts de rencontre.

Un peu d’histoire

Les Grenat avaient brisé une malédiction de 17 ans en venant s’imposer à la Maladière le 25 janvier dernier contre Xamax. Face à Saint-Gall, ils auront l’occasion de mettre un terme à une autre série négative. En effet, le Servette FC reste sur une série de onze matches sans victoire face à Saint-Gall en championnat, la dernière victoire genevoise remontant au 15 février 2004 et une victoire 3-1 au Stade de Genève. Il faut remonter encore plus loin pour un succès genevois à l’extérieur : le 24 avril 2002. Victoire 3-1 avec des buts de Frei, Lonfat et Pinto dans le stade… de l’Espenmoos ! Servette ne s’est donc encore jamais imposé au kybunpark.

Les arbitres

Luca Piccolo sera au sifflet de ce choc de la 21e journée. Ce jeune arbitre de 27 ans a débuté cette saison en Raiffeisen Super League où il a officié durant deux rencontres. Habitué aux joutes de Challenge League, il avait arbitré la victoire 6-1 des Grenat face à Schaffhouse le 10 mars 2019. Il sera assisté de Messieurs Sladan Josipovic et Devis Dettamanti. A la VAR, nous retrouverons M. Sascha Kever et M. Johannes von Mandach