fbpx
Imprimer

Le Servette FC fait son entrée en Helvetia Coupe Suisse ce samedi à 17h00 contre le FC Echallens Région. Les Genevois devront se montrer sérieux afin d'éviter un match piège.


Le match

Pour leur entrée en lice dans la compétition,  les Servettiens affronteront le FC Echallens Région, pensionnaire de 1ère Ligue. Les Grenat sont favoris mais ils devront se montrer vigilent pour ne pas se faire surprendre. Les Vaudois ont régulièrement réaliser des bonnes performances contre des équipes de Swiss Football League. Le SFC est prévenu, il faudra rapidement ouvrir le score pour éviter une mauvaise surprise. 

Alain Geiger devrait également faire tourner son effectif et donner du temps de jeu à certains joueurs, une bonne occasion pour les jeunes et les remplaçants habituels de se montrer aux yeux du staff technique.

Nous espérons vous retrouver nombreux ce samedi pour venir encourager les Grenat et partager ensemble l'esprit de la Coupe Suisse.

L'adversaire

En se déplaçant au Centre sportif des Trois-Sapins, le Servette FC sera la cinquième équipe de Super League à affronter le FC Echallens-Région en Coupe Suisse depuis 2012. Le club vaudois a reçu Zürich en 2012 (0-6), Thoune en 2013 (1-3), Lucerne en 2017 (2-3) et le FC Bâle (2-7) la saison passée. Éliminés à chaque fois, ils ont cependant fait jeu égal avec Thoune jusqu’à l’heure de jeu, avec Bâle jusqu’à la mi-temps et avaient recollé deux fois au score face à Lucerne pour tomber dans les derniers instants. Au-delà de ces prestations honorables, le FCER s’est distingué en 2017 en éliminant le FC Aarau (2-1) au premier tour et Neuchâtel Xamax (3-2 a.p.) au deuxième.

Retrouvez la présentation complète de notre prochain adversaire.

La billetterie

Les billets du match sont disponibles en pré-location sur le site de ticketcorner. Vous pourrez également vous procurer votre sésame le jour du match, mais attention, il se peut que certains secteurs soient déjà pleins.

Les arbitres

L’arbitre de la rencontre sera M. Stefan Horisberger qui sera assisté de M. Heiniger, M.Rouiller et de Mme Staubli.