Menés 2-1 à la mi-temps, les Grenat renversent le match en seconde période et arrachent les trois points de la victoire !


Une force mentale supérieure habite-t-elle les esprits des Servettiens ? Cette équipe ne s’avoue jamais battue et ne renonce jamais. La preuve encore une fois aujourd’hui dans une rencontre où rien ne semblait jouer en sa faveur. En effet, Chiasso a marqué deux buts en première mi-temps sur… ses deux seuls tirs de la rencontre !

En rentrant aux vestiaires sur ce score de 1-2, les Grenat pouvaient se sentir légitimement frustrés de la tournure des évènements. Sans jamais paniquer, les hommes d’Alain Geiger se sont remis au travail et ont construit patiemment leur succès en seconde période. Ces joueurs et ce staff technique dégagent un sentiment de sérénité impressionnant et semblent capables de renverser des matches qui semblent leur échapper.

Si toute l’équipe a « livré la marchandise », on ne peut passer sous silence la prestation XXL de Koro Kone sur cette rencontre. Avec un doublé ce soir (triplé ? touche-t-il le ballon sur le 1-1 attribué à Iapichino ?), l’attaquant ivoirien a marqué de son empreinte ce match. Sur le 3-2, il s’élève haut, très haut dans le ciel de la Praille pour délivrer le stade d’un coup de tête surpuissant qui trompe le portier tessinois. C’est ultra mérité pour le SFC qui affiche 69% de possession de balle sur ce match et qui aura adressé 24 tirs sur la cage tessinoise. Soulignons la belle prestation d’Anthony Mossi dans les buts de Chiasso qui aura longtemps repoussé les tentatives servettiennes.

Le discours d’Alain Geiger et son staff restera le même cette semaine : travail et humilité. Un déplacement compliqué attend les Grenat le week-end prochain avec un match à la Schützenwiese contre le FC Winterthour.

La galerie photos du match