Imprimer

Alors qu’elles menaient 2-0 à trente minutes du terme, les Grenat se font rejoindre en fin de match et concèdent le match nul 2-2.


Un point de pris ou deux de perdus ? A l’heure du bilan, les avis sont mitigés. Dominatrices pendant une grosse heure de jeu, les Servettiennes auraient aussi pu tout perdre dans une fin de match qui aura vu les Lucernoises mettre une grosse pression sur le but d’Ana Castro.

Le 4-3-3, instauré lors de la victoire à Yverdon, semble être un système qui convient parfaitement à ce collectif. Depuis qu’il est en place, les Grenat enchaînent les bonnes performances. Hier soir encore, les Grenat ont dérangé des Lucernoises qui n’ont pas trouvé de solution pour contourner le milieu de terrain genevois composé de Duclos, Serrano et Maendly.

C’est Sandy Maendly qui a ouvert le score hier soir avant que Colville ne double la mise en début de deuxième mi-temps. Malheureusement, sur deux coups de pied arrêtés, les Lucernoises sont revenues dans le match pour arracher un point.

Les Servettiennes peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir bien fait. Avec 18 points au compteur, elles comptent douze points d’avance sur la dernière place.