Le Servette FC commence sa saison avec un match nul décevant face à Chiasso. Incapables de mettre un troisième but, les Grenat se font punir en fin de match.

 

La saison ne démarre pas de la meilleure des manières pour les Servettiens. Face à une équipe remaniée durant l'été, ils n'arrivent pas à se mettre à l'abri et concèdent un match nul qui ne fait pas leurs affaires avant le déplacement à Vaduz.

Meho Kodro aligne un traditionnel 4-2-3-1 pour cette rencontre. Trois recrues sont titularisées: Sally Sarr, Steven Lang et Sébastien Wüthrich. C'est Alexandre Alphonse qui occupe la point de l'attaque quand Vitkieviez est aligné sur son côté droit.

Le match n'est vieux que de 5 minutes quand Padula sert Ceesay dans la surface. La volée de l'attaquant tessinois fait mouche, et le FC Chiasso mène rapidement 1-0 dans cette rencontre. C'est la douche froide pour les Grenat qui ne s'attendaient pas à être surpris aussi rapidement. Ils vont mettre quelques minutes à se remettre de cette difficile entrée en matière. A la 12e minute, Ceesay, encore lui, s'essaie à la frappe des 20m. Son envoi frôle avec le poteau gauche de Jérémy Frick.

Au quart d'heure de jeu, les Servettiens se réveillent et reprennent le jeu à leur compte. Lang alerte une première fois Mossi à la 20e avant qu'Alphonse réussisse un magnifique enchaînement cinq minutes plus tard. Lancé dans la surface par Vitkieviez, l'attaquant contrôle et élimine son vis-à-vis d'un superbe crochet. Sa frappe du droit atterrit en pleine lucarne. Superbe, ce but permet aux Grenat de revenir dans la rencontre. Mieux, ils vont prendre l'avantage en fin de première mi-temps. Magnifique déviation d'Alphonse pour Lang qui contrôle et file vers la surface adverse. Crocheté par un Tessinois à l'entrée de la surface, il s'écroule. M. Schärli désigne le point de penalty. Alexandre Alphonse prend ses responsabilités et ajuste la lucarne de Mossi pour la 2e fois de la soirée. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 2-1.

Après le thé, le jeu des Grenat perd en intensité et en qualité. Une frappe de Cespedes et une autre de Fabry sont à peu près les seules actions notoires à s'être déroulées pendant cette mi-temps. Incapables de mettre le 3e, le doute s'installe quelque peu dans les têtes des joueurs et des spectateurs. Tout le monde se rapelle des quatre matches nuls de la saison passée lorsque les Grenat n'arrivaient pas à tuer le match. C'est exactement ce qui va se passer dans cette rencontre. Les Servettiens sont pourtant alertés une première fois sur corner à la 77e minute. La tête de Padula frôle avec la barre de Frick. C'est sur un nouveau coup de pied de coin que les Genevois vont concéder l'égalisation. Franzese, nouvel entrant, profite d'un ballon qui traîne dans la surface pour égaliser.

Les Servettiens ont une semaine pour digérer cette mauvaise entrée en matière. Dans une semaine, ils se déplaceront au Liechtenstein pour affronter le FC Vaduz. Cela sera le premier gros test de leur saison.