La fin de l’année approche et l’heure est venue d’opérer une rétrospective de 2017 de A à.. Z ! Première partie aujourd’hui avec les lettres de A à G.


A comme… Abonnés.
Le Servette FC compte 1'528 abonnés payants pour cette saison 2017-2018 de Brack.ch Challenge League. Ce noyau de supporters indéfectibles est précieux pour le club et le soutient dans les bons comme les mauvais moments. Qu'ils soient ici remerciés. Le SFC a lancé sa campagne d'abonnements mi-saison et vous êtes déjà plusieurs dizaines à l'avoir commandé. Vous aussi, souscrivez un abonnement pour suivre la fin de saison des Grenat ! 

B comme… Balexert. Le centre commercial de Balexert est l’un des sponsors principaux du Servette FC. Personne ne peut ignorer l’énorme bâche à l’effigie du centre sur la Tribune Est du Stade de Genève et qui offre à notre partenaire une belle visibilité lors des jours de matches.

C comme… Club à l’honneur. Le Servette FC met à l’honneur lors de chaque match à domicile un club de la région du Grand Genève. Au programme : participations aux animations d’avant-match, photo en zone mixte et entrée sur le terrain avec les joueurs. De plus, l’intégralité de la section junior du match rentre gratuitement en Tribune Principale et les membres du club bénéficient d’un tarif préférentiel de 10.- CHF. Devenez Club à l'honneur !

D comme… Dimic. Bojan Dimic est arrivé au Servette FC avec le poste de Responsable des Talents. Suite à la nomination de Meho Kodro à la tête de la première équipe, il est devenu entraîneur-adjoint, poste qu’il a occupé durant l’intégralité de l’année 2017. Dévoué et investi, Bojan Dimic est d’une grande importance dans le staff technique servettien.

E comme… eSports. Le Servette Geneva eSports a vu le jour au mois de mai de cette année. Très vite cette section du club s’est imposée comme un acteur incontournable sur la scène esportive suisse avec notamment des succès à la Geneva Gaming Convention, à la SwitzerLAN et à la No Mercy League. La victoire la plus prestigieuse est sans conteste celle obtenue face au PSG eSports sur Rocket League dans le cadre des championnats de France.

F comme… Fischer. Didier Fischer est à la tête du Servette FC depuis l’été 2015. Sous sa direction, le club genevois est très vite remonté en Challenge League. Après une première saison terminée à la troisième place, le SFC est actuellement à la lutte dans le haut du classement pour sa deuxième saison en deuxième division, la troisième de « l’ère Fischer ».

G comme… Georges. Constantin Georges est le directeur général du SFC depuis l’arrivée de Didier Fischer à la tête du club. Il a été élu au mois de novembre au comité directeur de la Swiss Football League afin d’y représenter le Servette FC et le football romand dans son ensemble. Il fallait remonter à plus de 20 ans en arrière pour trouver trace de la présence d’un dirigeant servettien dans cet organe.