Imprimer

Les Servettiens ratent le coche en deuxième mi-temps et reviennent de Wil avec le point du match nul.


Les Grenat vont regretter longtemps cette 66e minute qui aurait pu tout changer. Sur un centre de Sarr, Miroslav Stevanovic, seul au 2e poteau, rate l'immanquable en ne cadrant pas sa tête dans les cinq mètres du gardien adverse. Cette occasion aurait pu, aurait du, permettre au Servette FC de repartir de l'IGP Arena avec les trois points de la victoire. 

Il faut dire que la première mi-temps de cette rencontre n'est pas des plus attractives à suivre pour les spectateurs et les téléspectateurs. Cinq tirs en tout et pour tout entre les deux équipes et une seule frappe cadrée, en faveur du FC Wil, font de cette période initiale un tout petit spectacle. 

La deuxième période voit le réveil des Servettiens qui semblent enfin dans le match et monopolisent le cuir. Entre la 51e et cette fameuse 66e minute, les Genevois se procurent quatre occasions avec l'implication à chaque fois de Miroslav Stevanovic. Une tête détournée par Freid à la 51e, une frappe qui passe de peu à côté à la 53e un centre fuyant que personne ne peut reprendre à la 59e et donc cette fameuse tête manquée de la 66e. Si on rajoute à ces tentatives le tir à côté de Nathan en fin de rencontre suite à un cafouillage dans la défense saint-galloise, on peut se dire que les Servettiens ont raté une belle occasion de s'imposer. 

Les Grenat n'ont pas le temps de ruminer longtemps ce match nul. Dès samedi prochain 4 novembre, ils auront l'occasion de retrouver le chemin de la victoire en accueillant le FC Winterthour. A cette occasion, le club genevois organise sa traditionelle "opération de noël" en collaboration avec l'association "Un Enfant Un Cadeau". En échange d'un cadeau neuf et non emballé remis à l'entrée du stade, les spectateurs se verront offrir une entrée pour cette rencontre. Les cadeaux récoltés seront distribués à des foyers et à des associations genevoises travaillant auprès de familles dans le besoin. Nous vous attendons nombreux !