Imprimer

Historique ! Pour la première rencontre de football féminin au Stade de Genève, les joueuses servettiennes sortent un immense match et éliminent Young Boys de la Coupe de Suisse.


Quel match !  Menées 2-0 par les Bernoises après 60 minutes de jeu, les Grenat n'ont jamais rien lâché et sont revenus au score face à une équipe pensionnaire de Ligue Nationale A, avant de faire la différence lors des tirs aux buts. 

Pour cette rencontre, le coach Eric Severac aligne une équipe en 4-4-2 avec la composition suivante: Castro; Carmeni (91’ Keller), Felber, Faure, Sciboz ©; Duclos, Di Pasquale, Laaroussi, Colville (50’ Tufo); Da Riva, Sarrasin (76’ Louvrier). L'entraîneur genevois, à la manière de Pascal Dupraz en fin de saison dernière avec Toulouse, a préparé une petite vidéo de motivation pour ses joueuses. Dans cette vidéo, de nombreuses joueuses du club (juniors et actives) ainsi que des personnalités du football genevois ont laissé un petit message d'encouragement pour les filles. Ainsi, Michel Pont, Meho Kodro, Lionel Pizzinat et quelques joueurs de la première équipe masculine ont pu encourager les joueuses avant leur match. 

Tous ces messages boostent les joueuses grenat qui entament bien la partie. Maeva Sarrasin se procure quelques chances de marquer mais bute sur la gardienne adverse. Porté par un public de folie composé notamment de plusieurs juniors de la section masculine, les Servettiennes sont bien dans leur match et font jeu égal avec les Bernoises. Malheureusement, ce sont les visiteuses qui ouvrent le score par l'intermédiaire de Lehmann et qui doublent même la mise à la 51e par Hamidi, rentrée à la mi-temps. 

On se dit alors que cela va être compliqué pour le Servette FCCF de revenir dans le match. Mais impossible n'est pas servettien...

Marie Duclos avant son penalty décisif

C'est Marie Duclos qui sonne la révolte pour les Grenat d'un magistral coup-franc à l'heure de jeu. C'est de nouveau elle qui dépose le cuir à la 68e pour Emma Faure qui trompe Oehrli d'une splendide volée. Portées par l'extraordinaire public de la Praille, les Servettiennes se procurent même des occasions de l'emporter par Louvrier en fin de match. 

Les prolongations sont à l'avantage des Bernoises qui maîtrisent le jeu sans toutefois réussir à se montrer véritablement dangereuses. La fin de match est houleuse et Calò, la capitaine d'YB, est expulsée pour un vilain geste sur Louvrier. 

Au terme des tirs aux buts, c'est Laura Tufo, âgée de 16 ans et entrée en cours de rencontre, qui inscrit le penalty décisif et permet aux Grenat d'éliminer les Bernoises.

Le penalty décisif de Laura Tufo est entré, les Servettiennes sont qualifiées

Cette partie restera sans doute dans les mémoires comme le "match fondateur" du Servette Football Club Chênois Féminin, club issu du "mariage" entre le Servette FC et le FF Chênois Genève.