ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
Alphonse : Il y a encore beaucoup de travail.

Alphonse : Il y a encore beaucoup de travail.

ServetteFC.ch | Publié le : 19.02.17 18:43
L'attaquant servettien refuse de tomber dans l'euphorie après avoir débloqué son compteur face au FC Schaffhouse. Retrouvez la réaction d'Alexandre Alphonse à l'issue de la victoire des siens.
C'était un match qui a très bien commencé mais où vous vous êtes fait peur sur la fin…
Oui, on voit qu'on manque encore de maîtrise, qu'il y a encore beaucoup de travail. On est capables de très bien jouer mais pas sur un match entier. On n'arrive pas à le contrôler entièrement. C'est aussi le fait d'avoir un nouvel entraîneur qui nous demande des nouvelles choses. On assimile tout ça, qu'on le produise sur le terrain et qu'on arrête de faire toutes ces petites choses qui nous pénalisent et qui permettent à l'adversaire de revenir dans le match.

Il y a eu ton premier but sous le maillot servettien. On l'attendait depuis longtemps, le voilà enfin !
Oui, tout le monde l'attendait, moi le premier mais je n'étais pas non plus obnubilé par ça. Le plus important était que l'équipe progresse et qu'on gagne des matches. Mon rôle est surtout de partager mon expérience pour les jeunes, mais c'est aussi bon pour le moral de marquer un but.

Là vous venez d'enchaîner trois victoires contre des équipes qui vous avaient battus au premier tour…
Oui, on sait qu'on est capables de battre n'importe qui mais qu'on peut aussi être mis en difficulté contre n'importe qui tant qu'on n'a pas cette maîtrise collective et, comme l'entraîneur vient de nous le dire il y a encore beaucoup de travail. C'est une victoire, on est contents mais on sait qu'on peut faire beaucoup mieux.

Ces deux buts encaissés un peu bêtement ont donc valeur d'avertissement sans frais ?
Oui, c'est sûr. Ça nous permet de garder les pieds sur terre et de se dire que même si c'est trois matches neuf points on est capables de faire mieux, qu'on a du boulot, qu'on est un bon groupe et qu'on va encore aller de l'avant.