ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
FC Chiasso - Servette FC 2-2 (1-2)

FC Chiasso - Servette FC 2-2 (1-2)

ServetteFC.ch | Publié le : 10.12.16 20:17
Les Grenat concèdent le nul après avoir pourtant mené 0-2.
Les Servettiens se rendaient au Tessin pour affronter le FC Chiasso pour cette dernière rencontre de l'année. L'objectif était clair : terminer l'année sur une note positive et accrocher le podium.

Disputée sur une pelouse difficile et dans un froid glacial, cette rencontre aura eu le mérite de réussir à réchauffer la maigre assistance par ses rebondissements.

Les Grenat privaient de ballon les Tessinois en début de rencontre. Mieux en jambe et plus vifs dans les duels, les Servettiens étaient les premiers à créer le danger. Nsame partait 50m balle au pied avant d'être contré (11e). Puis Fargues, de retour après 1 an d'absence, s'appuyait sur Nsame avant de voir sa frappe contrée (19e).

Finalement, l'ouverture du score allait tomber comme un fruit mûr. Fargues adressait une longue balle en direction de Sauthier qui déviait pour Nsame qui n'avait plus qu'à terminer le travail pour le 1 à 0 (29e). Mieux encore, Fargues débordait, donnait en retrait à Nsame qui glissait à Berisha qui ajustait le petit filet de Bellante (35e). 2-0. Du beau travail.

Alors qu'on se dirigeait tranquillement vers la mi-temps, Doumbia perdait le ballon en zone défensive. Milosaljevic récupérait et adressait un centre. Regazzoni passait par là et exploitait l'offrande de son coéquipier pour tromper proprement Frick (44e). 1-2.

Aïe, cette réussite changeait tout. Alors que les Grenat auraient pu s'acheter des vacances en seconde mi-temps, ils étaient condamnés à souffrir, et ce malgré 45 minutes de très bonne facture.

La suite? Un tir dangereux de Berisha, bien servi par Nsame, qui passait de peu à côté des buts de Bellante. Puis, plus rien. Les Grenat reculaient de manière coupable et laissaient les commandes du jeu aux Rossoblù. Et ce qui devait arriver arriva. Delli Carri frappait à travers une rivière de jambes et faisait mouche (81e). Pire, les Grenat auraient pu tout perdre lorsque Alphonse perdait le ballon et commettait une faute selon monsieur Dudic. Penalty! Frick opposait son veto avec brio sur la tentative de Mujic (88e). Ouf!

Les Grenat égarent deux points qu'ils n'auraient jamais dû perdre après avoir mené 2-0, ils sont aussi énervés que déçus. C'est une façon de voir les choses. Pour terminer sur une note positive, relevons que les Servettiens se sont inclinés qu'une seule fois lors des 9 matches de ce second tour, c'était face à l'ogre zurichois, ce qui est tout à fait remarquable.