ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
Servette FC - FC Chiasso 1-1 (1-0)

Servette FC - FC Chiasso 1-1 (1-0)

ServetteFC.ch | Publié le : 28.08.16 23:58
Les Grenat ont ouvert très tôt la marque par Nsame, avant d'être rejoint dans les ultimes instants du match.
Les Servettiens recevaient cet après-midi le FC Chiasso pour leur seconde rencontre en l'espace de 4 jours. Anthony Braizat avait aligné quasiment le même onze de base qui avait disposé du FC Le Mont jeudi, avec pour seul changement l'introduction de Pont en lieu et place de Maouche suspendu.

Tout a commencé de la meilleure des manières pour les Servettiens. Le Pogam parvenait à centre pour Vitkieviez qui déviait en direction de Nsame. La nouvelle recrue armait une demi-volée hors de portée de Guatelli pour sa première réussite sous ses nouvelles couleurs. De quoi ponctuer de fort belle façon une semaine riche en émotions pour le jeune attaquant français.

Le Pogam, intenable dans son couloir, a été dans tous les bons coups. Nsame a été très actif et a très bien rempli sa mission de point d'ancrage à la tête de l'attaque servettienne. En fait, c'est difficile de sortir un joueur du lot en ce début de partie car les Grenat auront livré 30 minutes d'excellente facture en première mi-temps. On est passé proche du 2 à 0 à de nombreuses reprises. On pense à Doumbia (frappe au dessus 9e), Alphonse servi par Vitkieviez (14e), Vitkieviez (frappe au sol bien captée par Guatelli 29e). L'orage était passé sur la tête des Tessinois, mais avec qu'une seule longueur de retard, les hommes de Scienza restaient dans le coup à la mi-temps.

Les Grenat démarraient pied au plancher la seconde mi-temps, avec la ferme intention d'asseoir leur domination et de marquer le but de la sécurité. Alphonse touchait du bois (46e), Vitkieviez était juste trop court devant Guatelli (49e) et Le Pogam bien service par Alphonse voyait sa tentative contrée en corner (53e). Les Servettiens ne parvenaient pas à inscrire ce fameux but du break. A force de pêcher à la finition, ils s'exposaient à un retour qui pouvait surgir à n'importe quel instant.

Besnard (80e), Le Pogam (82e) ou encore Delley (87e) manquaient le coche. Et ce qui devait arriver… arriva! Franzese était tout heureux de se retrouver seul devant le but vide pour remettre les deux équipes à égalité et donner un point à ses coéquipiers. On jouait la 89e minute!

Cela ne pouvait pas plus mal tomber pour les Servettiens qui avaient largement dominé les débats jusque-là. Ils voyaient leurs efforts réduits à néant. Rageant. Cette égalisation donne un vilain goût de bouchon pour des Grenat qui avaient cruellement besoin de cette victoire pour se rassurer.