ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
Braizat : Je suis satisfait de ce premier tour, mais on se doit de faire mieux sur le second.

Braizat : Je suis satisfait de ce premier tour, mais on se doit de faire mieux sur le second.

ServetteFC.ch | Publié le : 22.12.16 08:10
Anthony Braizat revient sur l'année écoulée et fait le point avant les échéances de l'année 2017.
Anthony, comment as-tu vécu cette première année à la tête de la première équipe?
Le premier objectif était la remontée en Challenge League. C'était l'objectif le plus important fixé par les dirigeants. On l'a fait après des débuts plutôt difficiles. On avait fait un nul à Kriens et perdu contre Cham. On se retrouvait à 5 points de la tête. Il y a eu une prise de conscience collective et nous avons commencé à enchaîner les victoires. On est monté. C'était mérité. C'est toujours intéressant comme expérience à vivre, que ce soit en tant que joueur ou technicien. C'était normal, on avait l'effectif pour, mais il fallait encore le faire. Tout le monte a répondu présent.

Les débuts en Challenge League ont aussi été difficiles. Il nous manquait de la rigueur. Sur les 17 premiers buts encaissés, on remarque qu'il y en a 11 sur coups de pied arrêtés. C'est une question de rigueur, de responsabilisation individuelle. Il fallait prendre conscience qu'on était à un autre niveau et qu'il fallait augmenter le niveau d'exigence ainsi que faire preuve d'un peu plus d'humilité. Il a fallu se mettre au diapason collectivement. L'apport de Nsame nous a fait énormément de bien. Il y a aussi eu ce changement de système. On va dire qu'on est arrivé avec 1 mois, 1 mois et demi de retard, au niveau d'exigence de la Challenge League. Dès lors, nous pouvions mettre en danger n'importe qui.

Quel est ton plus grand motif de satisfaction de cette année?
On va surtout parler des 6 derniers mois car la Promotion League c'est déjà loin derrière pour nous. C'est l'évolution. Je suis un peu frustré que nous n'ayons pas réussi à accrocher la 3e place. On perd 4 points sur les deux derniers matches. Avant de parler de satisfaction, je ferais mention de ma frustration. On aurait dû faire le job jusqu'au bout. Ma satisfaction est la réaction du groupe dans l'adversité. La responsabilisation individuelle et collective du groupe et la prise de conscience après 4 matches et zéro point. C'est là qu'on voit la force mental du groupe, qu'on voit si l'être humain a les forces pour réagir. Et je trouve qu'ils l'ont très bien fait.

Quel sera le programme de la fin de saison?
La continuité. On doit continuer à tracer notre chemin dans le positif avec encore plus de rigueur sur le détail. Encore plus de responsabilisation individuelle et collective, ce sont souvent des mots que j'emploie. Mais plus on monte, plus il faut se prendre en charge dans la préparation invisible. Plus le temps passera, plus on sera exigeant. On a eu 6 mois de mise en route et d'adaptation. Maintenant on connaît, il faut agir et pas réagir. On a réalisé une bonne première phase. Je suis satisfait de ce premier tour, mais on se doit de faire mieux sur ce second tour. On est 5e en tant que promu, à un point du 3e. On a fait 6 mois cohérents. Il faut continuer sur ce chemin-là et ne rien lâcher. On veut construire quelque chose pour avoir une équipe beaucoup plus compétitive la saison prochaine que ces 6 derniers mois. On a la prochaine moitié de saison pour préparer la saison prochaine. On doit continuer sur cette base avec encore plus de rigueur et plus d'exigence.