ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
Servette FC - FC Wil 2-1 (1-1)

Servette FC - FC Wil 2-1 (1-1)

ServetteFC.ch | Publié le : 31.10.16 23:50
Les Grenat ont stoppé net l'élan du FC Wil en décrochant une belle victoire grâce à des réussites de Cadamuro et de Nsame.
Les Servettiens recevaient ce lundi soir le FC Wil, actuel dauphin du FC Zurich. Les Saint-Gallois viennent d'enchaîner 5 victoires consécutives obtenues avec panache. La formation de Martin Rueda est l'équipe en forme du moment.

De leur côté, les Genevois sont sur une bonne dynamique et viennent d'obtenir 7 points en 3 matches, dont Xamax et Aarau, deux équipes solidement installées dans le haut du classement. Après une défaite initiale face à Schaffhouse à domicile le 11 août, ils n'ont plus connu la défaite dans leur antre du Stade de Genève, alignant 3 victoires et 2 nuls.

Seul changement dans le onze de départ par rapport à la semaine dernière (0-0 contre Xamax), l'introduction de Vitkieviez pour Berisha. "Mati" allait se positionner sur la droite de Nsame à la pointe de l'attaque, tandis qu'Alphonse permutait à gauche. A noter que les Grenat portaient un brassard noir à la mémoire du papa de leur entraîneur, décédé la semaine dernière.

Le décor est planté. Les 22 hommes peuvent se présenter sur la pelouse pour en découdre. Les deux équipes allaient pleinement se livrer, s'appliquant à verticaliser le jeu. Les Servettiens cherchaient Nsame comme point d'ancrage, tandis que les Saint-Gallois s'appuyaient sur un quatuor formé de Ozokwo, Akin, Vonlanthen et Karasauskas sur toute la largeur du terrain, cherchant ainsi à faire reculer les Genevois et à ouvrir de brèches dans l'arrière-garde. Disons le tout-de-go : le bloc défensif servettien aura bien tenu le choc. Mfuyi, impérial, s'imposait physiquement, et Doumbia - quelle percussion ! - et Cadamuro - une palette qui n'a pas son pareil dans la ligue - prêtaient régulièrement main forte à la paire Hasanovic-Maouche dans le filtrage à mi-terrain, se permettant même le luxe de participer aux efforts offensifs. L'un par sa puissance, l'autre par sa précision. Ne dit-on pas que la meilleure défense c'est l'attaque?

Une affaire de coups de pied arrêtés


Les Servettiens étaient les premier à se montrer dangereux, lorsque, lancé dans le dos de la défense par Mfuyi, Nsame allait tenter d'exploiter une glissade de Deana venu à sa rencontre. Hélas, le meilleur buteur de la ligue ne parvenait pas à cadre sa tête lobée (3e). Cependant, ce sont bien les Saint-Gallois qui allaient ouvrir la marque. Sur un corner d'Akin, Papp s'extirpait du marquage de Cadamuro pour catapulter le ballon sous la latte de Frick qui ne pouvait que constater les dégâts (17e). 0-1. Pas démobilisé pour un sous, les Genevois restaient calmes. Cadamuro profitait d'un excellent coup-franc de Faug-Porret pour inscrire son 3e but de la saison en mettant de la tête le ballon hors de portée du portier (23e). 1-1. Balle au centre.

Galvanisés par cette réussite, les Servettiens allaient offrir 15 minutes de grande qualité à leurs supporters, étouffant les Saint-Gallois dans leur camp. Faug-Porret tentait une incursion et était déséquilibré irrégulièrement par un Saint-Gallois. Monsieur Schärli aurait dû accorder un penalty aux locaux (26e). Vitkieviez, servi par Nsame, armait une frappe en première intention, mais manquait le cadre (38e). Nsame y allait d'une subtile déviation de la tête sur un tir contré de Sauthier (40e), mais Deana était tout heureux de voir le ballon terminer sa course en sortie de but.

JP passait par là


On retrouvera le serial buteur dès la reprise. Hasanovic anticipait sur Gomis pour intercepter au culot le cuir. Nsame passait par là et faussait compagnie à tout ce beau monde. Et comme il ne faut pas 36 opportunités à "JP" pour scorer, le natif de Douala s'en allait sobrement battre Deana et inscrivait sa 9e réussite en 9 rencontres (52e). 2-1.

Wil allait tout tenter pour revenir dans la partie. Rueda lançait notamment Jocelyn Roux dans l'arène, mais celui-ci ne parviendra pas à échapper à ses cerbères du jour. Les Servettiens allaient jouer en bloc très compact, difficile à mettre hors de position, se projetant rapidement vers l'avant, dans le but d'exploiter les espaces qui lui seront promis plus le match avancera. Braizat introduisait du sang neuf avec Berisha, Libertazzi et Besnard, dans le but d'appuyer là où ça fait mal et de forcer Wil à reculer. Malgré les circonstances, les Genevois parviendront à repousser sans trop de difficulté les derniers assauts, grâce à son organisation et à la discipline des protagonistes.

10 points contre 0 points


Les Servettiens peuvent lever les bras au ciel. Ils ont vaincu ce FC Wil qui n'était pas venu pour faire de la figuration à la Praille. Ils auront été méritants et auront livré une partie sérieuse et avec panache. Ils viennent surtout d'obtenir 10 points en 4 rencontres dans ce second tour face à des formations contre qui ils n'avaient pas inscrit le moindre point en début de saison!

Chapeau bas messieurs!

Servette FC - FC Wil 2-1 (1-1)

Stade de Genève, 1813 spectateurs. Arbitre: M. Schärli. Buts: 17e Papp 0-1; 22e Cadamuro 1-1; 52e Nsame 2-1.

Servette FC: Frick; Sauthier, Doumbia, Mfuyi, Cadamuro, Faug-Porret; Vitvieviez (85e Besnard), Maouche, Hasanovic, Alphonse (75e Berisha); Nsame (81e Libertazzi).

FC Wil: Deana; Nganga, Papp, Bühler, Schäppi; Mlinar (71e Yilmaz), Gomis; Ozokwo, Akin, Vonlanthen (70e Spielmann); Karasauskas (57e Roux).

Notes: Servette sans Delley (convalescent), Rodrigues et Le Pogam (blessés), Da Silva, Dumont, Caslei, Kursner, Gazzetta et Fargues (M21). 84e Tir de Faug-Porret sur le poteau. Avertissements: 28e Bühler (jeu dangereux), 89e Berisha (antijeu).