ACADEMIE | FANSHOPNOUVEAUX FANS
Servette FC - FC Le Mont LS 2-1 (1-0)

Servette FC - FC Le Mont LS 2-1 (1-0)

ServetteFC.ch | Publié le : 24.08.16 22:21
Les Grenat ont ouvert leur compteur de points en s'imposant 2-1 à domicile contre Le Mont grâce à des réussites de Sauthier et Le Pogam.
Avec 0 point en 4 rencontres, les Servettiens se sont présentés avec le couteau entre les dents, bien décidés à forcer la décision, malgré le doute qui les habite.

Articulés en 3-4-3 avec Le Pogam et Sauthier qui fermaient les couloirs, les Grenat ont fait preuve d'esprit de corps pour mettre le bloc défensif vaudois hors de position et contrer leur force de frappe. Le nouveau venu Nsame, ayant reçu sa qualification dans la journée, faisait ses grands débuts et pesait de tout son poids sur la défense.

Sur une lumineuse transversale de Doumbia, qui faisait son retour dans le 11 de base, Sauthier ajustait la lucarne de Kostadinovic d'une frappe limpide (7e). Cette réussite eu le mérite de balayer le doute. La rencontre allait être animée, les Vaudois ne fermant pas le jeu.

Marazzi répondait d'une frappe tout aussi belle, mais la latte venait au secours de Gonzalez, qui semblait cependant sur la trajectoire.

Il y a de la qualité dans l'équipe de Dragani. Les Vaudois mettaient les Genevois sous pression en début de seconde période, mais se découvraient, laissant des espaces aux locaux. Cadamuro renversait le jeu et adressait une longue ouverture en direction de Le Pogam. Le Français éliminait son vis-à-vis d'un contrôle et enroulait en pleine lucarne pour le 2-0 (60e). Deux buts quasi similaires pour les deux joueurs de couloirs. Du beau travail.

Dragani réagissait immédiatement et amenait du sang neuf avec les entrées de l'ex-Servettien Bengondo et de Pimenta. Le premier nommé fera parler la poudre et profitait d'un cafouillage dans les 16m genevois pour glisser le ballon hors de portée du portier genevois (70e). 2-1. Aïe. Les Grenat étaient appelés à souffrir en fin de rencontre pour conserver leur maigre avantage.

Faisant preuve d'un esprit de corps formidable, les Servettiens s'accrochaient. Ils pliaient, mais ne cédaient pas. Gonzalez sortait le grand jeu devant Savic et Tall touchait du bois. Les Genevois tenaient leur os, même si Maouche allait voir rouge dans les derniers instants de la rencontre. Monsieur Schärli sifflait la fin de la rencontre synonyme de délivrance.

Ces 3 premiers points permettent aux Genevois de sortir la tête de l'eau et de prendre une bouffée d'oxygène avant de recevoir Chiasso ce dimanche à 15h au Stade de Genève. L'opportunité sera belle de confirmer le redressement avant la pause de l'équipe nationale.